Photos de fête : comment les réussir ?

Mariage, célébrations, anniversaires… des moments riches en émotions, que l’on souhaite inoubliables. Et qui témoignera de ces instants magiques ? Vos photos ! En permanence sur le qui-vive vous maniez l’art du cadrage et de la lumière. Un exercice périlleux à préparer un tant soit peu.


Préparez le terrain
⇒ Préparez consciencieusement votre matériel :

  • nettoyez minutieusement votre appareil photo
  • chargez 2 jeux de piles pour ne rater aucune photo faute de batterie
  • suivez quelques règles simples pour économiser vos batteries et emportez un disque dur nomade pour transférer vos photos en cours de journée si nécessaire.

⇒ Repérez les lieux avant la fête

De la lumière particulière d’une église à une salle de réception, du soleil intense aux lueurs des bougies, vous rencontrerez des situations très différentes. Faites des essais de cadrage et de lumière avec un volontaire si vous en avez la possibilité.

Faites prendre la pose

Passage obligé des moments de fête, les photos posées nécessitent un peu de recherche dans la composition pour retrouver suffisamment de naturel. Gardez bien en tête que votre photo doit être lisible pour exprimer quelque chose. Choisissez un arrière-plan sobre et cadrez serré pour éviter tout élément inutile qui parasite le sens de l’image. Pour des photos de groupe, multipliez les clichés car il est toujours difficile d’apprécier l’expression de chaque figurant.

Saisissez l’instant

Contrairement aux photos posées, les photos sur le vif sont celles qui doivent savoir immortaliser les émotions. Mais elles exigent une maîtrise quasi instinctive de la composition et de la lumière. C’est pourquoi il est important de préparer vos prises de vue en choisissant un lieu stratégique où il se passera nécessairement quelque chose d’intéressant et en effectuant quelques photos test avant le moment clé. Reste ensuite à être patient et réactif !

Maîtrisez la lumière

A l’intérieur comme à l’extérieur, les conditions de lumière sont souvent difficiles : lieux de culte sombres à l’intérieur, vif soleil à l’extérieur, lumière tamisée dans les salles de bal …

  • Pensez à régler la balance des blancs en fonction du lieu dans lequel vous vous trouvez. Un conseil d’autant plus important que certains de vos sujets arboreront des tenues très blanches.
  • Utilisez systématiquement l’histogramme qui s’affiche sur votre écran LCD pour mesurer l’exposition et la rectifier si nécessaire.
  • Dans les lieux sombres choisissez un mode « synchro lente » et une sensibilité élevée , 400 ISO par exemple, pour éviter les flous dus aux mouvements imperceptibles que vous ferez immanquablement vu les temps de pose souvent longs imposés par le manque de lumière. Et si votre appareil dispose d’un stabilisateur, activez-le.
  • En extérieur , utilisez le flash ! Appelée « fill in » cette technique permet de déboucher les ombres et d’adoucir les contrastes souvent forts. Il suffit de régler votre appareil en mode « flash forcé ».

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *