La photo nature

La photo nature

Se balader dans la nature, c’est plus agréable encore avec un appareil prêt à saisir un jeu de lumière fugitif , la forme étrange d’un arbre, un coucher de soleil particulièrement réussi sur l’océan ou derrière la montagne. C’est étrange comme la photo ou la nature (parfois les deux) sont parfois contrariantes. La lumière nous semblait sublime et la photo est médiocre, voire franchement ratée. L’inverse arrive aussi. Bonne surprise ! Trucs, astuces et ficelles …


La photo, c’est comme le piano, l’inspiration ne suffit pas, il faut savoir en jouer. Pas moyen de faire l’économie de certaines règles. Par exemple, la photo de paysage a ses heures et ses saisons. Il est rare que l’on tire grand chose de bon du milieu de la journée. Les paysages s’aplatissent, perdent leur relief. Les meilleures heures : au petit matin, entre le lever du soleil et environ deux heures après, le soir, idem, dans une fenêtre de deux heures avant le coucher du soleil. Pour les lève-tôt, les bancs de brumes attardés du matin, aux premiers rayons de soleil sont une bénédiction.

Photo de paysage

Jouer du contre-jour, des ombres qui s’allongent, c’est un des secrets de la photo de paysage. Seulement, un demi diaph en plus ou en moins sépare souvent le sublime de l’échec. Et comme l’écran de contrôle des photoscopes manque de subtilité, le mieux est de ne pas hésiter à jouer du correcteur d’exposition, sur 3 vues, et de voir ensuite le résultat à l’écran. Remarquez aussi que les automatismes d’exposition, qui se vantent de leur intelligence doivent être contrôlés. Vous voulez privilégier le ciel, avec ses nuages aux riches nuances de gris ? Le mieux est d’effectuer la mesure de la lumière en décentrant l’appareil vers le haut, d’enfoncer le déclencheur à mi course pour mémoriser les réglages, de recadrer en incluant les premiers plans. En photo de paysage, l’autofocus nous joue quelquefois des tours. Il privilégie un objet proche et les lointains sont flous. Ne pas hésiter à utiliser la fonction de réglage forcé sur l’infini, que l’on trouve sur la plupart des compacts, qu’ils soient argentiques ou numériques. Les systèmes de mise au point automatiques par infrarouge sont en particulier peu doués pour les plans éloignés, la portée du faisceau n’excédant pas quelques mètres. Raison de plus pour appuyer sur notre fameuse touche paysage.

Le soleil se couche

Et puis, il y a l’inévitable coucher de soleil sublime, qui donne trop souvent des résultats photographiques déplorables. C’est que l’échelle des valeurs à reproduire est trop importante par rapport aux capacités de nos pellicules et de nos appareils numériques. Patience ! Sachez attendre que le soleil ait partiellement disparu, que les teintes rouges s’affirment, que les contrastes diminuent. Se méfier aussi du réglage automatique de la balance des blancs, qui risque de compenser l’excès de rouge à cette heure du jour, alors que justement, c’est cela que vous voulez reproduire. Il vaut souvent mieux se caler sur un réglage de base de l’appareil, jour ensoleillé ou nuageux (à tester avec votre appareil).

Petit, petit, petit…

Mais se balader dans la nature, ce n’est pas seulement regarder au loin. Le spectacle est aussi tout près, un insecte, une feuille, la matière d’une écorce d’arbre. Justement, les photoscopes sont particulièrement doués pour la macrophoto. Sans aucun accessoire, on s’approche à quelques centimètres du sujet pour mettre en évidence un détail qui, sans appareil photo, passerait inaperçu. Attention pourtant, encore une fois, à la mise au point. Il faut s’assurer qu’elle s’effectue bien sur le sujet qui vous intéresse. A contrôler juste après la prise de vue, sur l’écran, en activant sa fonction « loupe ». Et si possible, choisir un diaphragme peu ouvert, pour obtenir une plus grande profondeur de champ (la zone de mise au point devient très critique en macro…).

Allez hop, tout le monde dehors, la truffe humide, le poil luisant, prêt à shooter tout ce qui bouge !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *