Composition : la règle des tiers

L’art de la composition photographique emprunte à l’art des grands maîtres de la peinture. Pour réussir une photo il faut savoir mettre en valeur le sujet ou l’objet photographié. C’est là qu’intervient la fameuse règle des tiers …


Pourquoi utiliser la règle des tiers ?

En regardant de plus près une peinture on s’aperçoit que la place de chacun des éléments présents participe à donner vie à la scène. En fonction de leur disposition ils contribuent à créer une atmosphère et une histoire. Composition pyramidale ou non, travail des avant et arrière plans, tout a été savamment orchestré.

En photo c’est la même chose. On a toujours tendance à cadrer son sujet au centre de la photo. Pourtant il perd ainsi de sa force : une photo trop symétrique donne un aspect figé au personnage. En appliquant la règle des tiers tout change.

Comment l’utiliser ?

La règle des tiers consiste à dessiner des lignes imaginaires qui découpent l’espace en parties égales. Lorsque vous regardez dans votre viseur découpez votre image en 3 parties égales horizontalement et verticalement en dessinant 2 lignes horizontales et 2 verticales. Ces lignes déterminent les axes forts de votre photo, et les points d’intersection les endroits où l’œil prendra naturellement appui pour comprendre la photo qu’il regarde.

Pour un portrait, votre sujet devra se placer sur l’un des points d’intersection de ces lignes ou dans l’un de ces carrés imaginaires. Tentez de placer son visage dans l’un des carrés et ses yeux sur la ligne horizontale supérieure.

Pour un paysage, la composition idéale s’appuiera sur un découpage qui respecte des proportions de 1 tiers pour 2 tiers. Si vous prenez un massif montagneux en photo, 2 éléments cohabiteront : la montagne et le ciel. Vous choisirez de donner la part belle à l’un de ces deux éléments en lui réservant 2 tiers de l’image.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *