Composition : Jouer avec les lignes et les formes

Courbes des vagues ou des montagnes, chemin qui sillonne la campagne, formes arrondies ou étirées, autant d’éléments qui guident l’œil vers le sujet de votre photo et qui conditionnent l’émotion qui s’en dégage.

Les lignes directrices

En se posant sur une image l’œil effectue un balayage inconscient, tout d’abord général puis plus méthodique. Il commence par un balayage en Z, de gauche à droite et de haut en bas. Puis il suit les grands axes qui se dégagent de l’image globale.

En jouant avec les lignes directrices vous avez le pouvoir de faire converger l’œil vers le sujet de votre image tout en imposant un rythme qui conditionnera l’atmosphère de la photo . Ces lignes directrices sont définies par la direction des différents éléments de la photo :

  • le sens du regard d’une personne (vers la gauche, la droite, le haut ou le bas),
  • la position d’un sujet ou d’un objet (horizontale, verticale, en diagonale).

Des lignes horizontales sont reposantes pour l’œil puisqu’elles respectent le balayage instinctif de l’œil (de gauche à droite). Elles évoquent le calme tout en donnant l’impression que l’image est élargie. A contrario les lignes verticales sont plus fatigantes à lire et évoquent la rigidité et la froideur tout en allongeant l’image. Quant aux lignes obliques elles donnent une composition rythmée et dynamique qui peut donner une impression d’instabilité si elles se brisent brusquement. Dernier rythme de composition originale, la composition pyramidale : choisir des lignes qui encadrent le sujet au centre d’un triangle font obligatoirement converger le regard sur lui. Un style très utilisé en peinture classique.

Pensez à jouer avec les lignes de votre photo tout en utilisant la règle des tiers. Seul impératif, ne jamais conduire l’œil vers un endroit où il ne se passe rien puisque l’objectif est de faire converger le regard vers l’intérêt de la photo. Effet déceptif garanti !

Les formes

Pour qu’une forme prenne toute sa force il faut qu’elle se détache de l’image. Elle ne doit pas se noyer dans un amas de formes de toutes sortes qui brouillerait le sens de l’image. L’idéal est donc de se concentrer sur une forme de base et laisser une zone dite neutre dans votre cadre qui servira de marge (zone vide ou sans élément important).

Chaque forme a sa symbolique propre :

  • le rond symbolise l’infini, l’équilibre, la douceur et la perfection
  • le carré donne une impression de stabilité et donc de calme
  • le rectangle vertical évoque la puissance alors que le rectangle horizontal évoque le repos (position allongée)
  • le triangle pointe vers le haut symbolise la spiritualité parce qu’il s’étire vers le ciel, tout en s’appuyant sur une base solide et rassurante ; le triangle pointe vers le bas peut donner une impression de vertige de par son effet de chute.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *