Comment conserver ses tirages ?

Les tirages photos actuels n’auront pas la pérennité de notre riche patrimoine de photos noir et blanc qui a survécu à plus d’un siècle de conservation. Les raisons en sont nombreuses : l’usage de la photographie s’est considérablement banalisé et les images n’ont plus cette valeur symbolique qui conduisait à les conserver avec un certain fétichisme. La pollution, les agents chimiques, le remplacement des papiers photographiques traditionnels par des supports plastiques mais surtout les nouvelles méthodes d’impression instantanée sont autant de menaces pour la durabilité des clichés.


Imprimante jet d’encre

Les tirages jet d’encre, en particulier, ont une durée de vie assez courte, de trois mois à quelques années, tout au plus. La stabilité d’une épreuve dépend de la qualité de l’encre, de celle du support mais aussi des rapports entre les deux composants. Tous les fabricants d’imprimantes personnelles préconisent d’utiliser leurs propres produits. Il ne s’agit pas d’un argument marketing mais du respect d’une chaîne de production spécialement étudiée. Très récemment de grands progrès ont été accomplis. Canon, par exemple, annonce une durée de vie de 25 ans pour des impressions réalisées avec de nouveaux produits comme la S600 et la S800, l’utilisation d’un papier « photo pro » et des encres appropriées… Mais, le recul n’est pas suffisant pour vérifier.

Fichier maousse

La durabilité des impressions n’est pas forcément un problème dans la mesure où les fichiers numériques sont, en principe, inaltérables dans le temps et constitue une véritable alternative à la dégradation ou à la destruction possible des originaux. Un fichier de taille suffisante par rapport à la qualité de la photo peut être indéfiniment reproduit. Une autre façon de se prémunir contre l’usure du temps consiste à faire effectuer des tirages argentiques par un laboratoire. Ils garantissent une plus grande durée de vie.

Le tirage papier

L’altération des tirages papier est le produit de plusieurs facteurs : l’humidité, la pollution atmosphérique, les composants chimiques de l’environnement ambiant mais surtout l’exposition à la lumière. Il est possible de limiter la combinaison de ces actions nocives pour la vie des photos en prenant un certain nombre de précautions. La première consiste à mettre les tirages sous verre et à éviter l’exposition solaire directe (ou celle d’une lampe de forte puissance), pour les protéger à la fois des radiations infrarouges et ultraviolettes ainsi que de l’ozone. La conservation dans un album, à l’abri de la lumière et de l’air, augmentera sensiblement leur durée de survie. Il est possible de plastifier le document. Une technique efficace consiste à en faire immédiatement après sa réalisation une photocopie couleur.

Stock ok

Le contrôle de l’environnement et la mise en place de bonnes conditions de stockage constitue la première des mesures préventives. Les agents de dégradation biologique telles que moisissures, insectes contribuent à la dégradation des collections. Il faut compter aussi avec la température et l’humidité relative. Des substances tampon, comme le gel de silice en petits sachets à placer dans les boîtes à photo et les armoires permettent de réguler le taux d’humidité. Il faut penser aussi à une bonne ventilation et éventuellement à un climatiseur pour la conservation des images dans les régions climatiques difficiles.

1 Comment

  1. Alain Beausire

    Article intéressant qui confirme l’évolution des temps contemporains vers l’obsolescence, l’immédiateté, le court terme… On est loin de prendre conscience que le développement durable est la seule voie pour que l’humanité survive!
    Oui, les fichiers numériques « semblent » être une solution, sauf s’ils sont stockés sur des supports magnétiques, tels que les disques durs. Il est prouvé depuis longtemps que ces supports ont une durée de vie limitée aussi! Ou alors il faut les déplacer régulièrement et sans cesse vers de nouveaux supports.
    Par contre, conseillez-vous les albums photos proposés par de nombreux sites? Dans le cas où les impressions sont faites en Offset?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *