Calibrer son écran, comment ça marche ?

Des mires pour calibrer un moniteur

Trahison ! Une fois imprimée, la photo que vous venez de prendre avec votre photoscope ne ressemble pas du tout, mais alors pas du tout, à ce que vous avez vu à l’écran. Où est l’erreur ? Qui est le coupable ? Votre imprimante ? Votre écran ? Les deux ?

Les périphériques de votre chaîne graphique ont chacun leur façon de « voir » et d’interpréter les couleurs et les valeurs, du noir au blanc. Aucun n’a raison ou tort. Ce qu’il faut, c’est leur trouver un langage commun : la gestion des couleurs est une traduction. Calibrer correctement l’écran est l’opération incontournable avant tout travail sur une image numérique. Contentons nous ici de quelques points de repères, suffisants pour travailler ensuite correctement… et sans trop de mauvaises surprises.

Trois réglages de base sont accessibles via le logiciel de la carte vidéo, ou encore directement par les commandes situées sur le moniteur : luminosité, contraste, réglage du point blanc.

Elle nous permet un premier réglage général de la luminosité et du contraste. Le noir et le blanc doivent être francs (pas de blanc grisâtre ni de noir délavé). Le gris moyen ne doit présenter aucune dominante colorée, ni bleuâtre, ni rougeâtre. Si tel est pourtant le cas, il faut agir sur la balance des couleurs (ajouter, retrancher du bleu ou du rouge).

La mire suivante nous donne un contrôle plus précis de l’équilibre des valeurs :

mire reglage couleur photo

Chacun des 10 pas que comporte cette échelle doit se distinguer du pas voisin. Il faut agir sur le contraste (en le diminuant) si deux ou plusieurs pas aux extrémités se confondent. Et comme pour la mire précédente, les gris de chacune des cases doivent être exempts de dominante colorée.

Autre paramètre à prendre en compte : le gamma du moniteur. Un facteur de correction qui compense la non linéarité des tubes dans les valeurs extrêmes. Il est réglé généralement sur une valeur de 1,8 sur Mac et de 2,2 sous Windows. La mire suivante permet d’apprécier (et éventuellement de corriger) le gamma de votre moniteur. A une distance de 2 m environ, observer quelle case se confond avec le fond. La valeur indiquée sur cette case correspond au gamma effectif de vos réglages.

Une remarque : nous n’avons pris en compte ici que des mires en noir et blanc. Elles suffisent pour équilibrer correctement l’équilibre des couleurs du moniteur. La neutralité des gris garantit en effet un équilibre du Rouge, Vert et Bleu. Pour affiner les réglages, il faut avoir recours à un véritable logiciel de calibration, allié à un colorimètre mesurant directement sur l’écran des zones colorées étalonnées. Citons en un, à la fois accessible par son prix et par sa facilité d’utilisation : KléoBasic de Qubyx.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *